Les petits

Il se trouve que la boxe, sport de formation de base, développe chez ses pratiquants l'ensemble des qualités essentielles, somatiques et psychologiques pour apprendre à se défendre.

Le contrôle des membres et la solidité de leurs points d'appui: les épaules, les abdominaux, la gouttière dorsale... permet leur utilisation puissante dans des détentes rapides.
 
Le développement harmonieux de l'ensemble musculaire, la souplesse des articulations, l'éducation complète du système nerveux, l'appréciation des distances, assurent le contrôle de soi et la précision des gestes.

Les qualités éducatives de ce sport constituent la préparation la plus complète à l'art de savoir se défendre.

 


Pour les enfants, c'est un moyen de développement psychomoteur par le travail de compréhension des exercices proposés.
En effet, le cerveau va analyser et transmettre des informations d'une façon de plus en plus rapide. C'est une méthode de défense avec les moyens naturels par laquelle l'enfant prend confiance en lui et s'affirme en disciplinant son esprit batailleur.
 
La boxe favorise l'apprentissage de la volonté et de la persévérance pour accepter les longs efforts que nécessitent l'entraînement, l'énergie et le courage pour affronter l'adversaire.  

 

La boxe éducative a été mise en place en boxe anglaise en 1969 pour offrir aux enfants et aux adolescents la possibilité de profiter des bienfaits de la pratique de la boxe tout en éliminant tous les risques inhérents à ce sport lors de compétitions où les coups sont portés pleinement.

La boxe éducative a donc un règlement particulier, qui reprend l'essentiel des règles de compétition de la boxe amateur mais qui s'appuie sur la notion d'assaut et prévoit le port de protections supplémentaires (casques, ceinture protectrice, tricot de corps). Dans ces conditions, la boxe est sans aucun danger. Elle peut être pratiquée à partir de l'âge de 10 ans. Le principe est de <<NE PAS FAIRE MAL>>. C'est l'esprit de l'assaut.

En boxe éducative, comme en assaut, la victoire s'obtient uniquement aux points ou par abandon, le K.O. étant exclu et l'arrêt de l'arbitre rare.

Les entraîneurs ont mis au point une variante de leur discipline, le light-contact, qui comme son nom l'indique, remplace le contact <<plein>> par un contact <<léger>> et peut donc être pratiqué très jeune sans danger.

Dans l'avenir, une discipline nouvelle, appelée cool-contact, version douce du light-contact à destination des tout petits, sera conçue dans un esprit d'animation.

 

La boxe éducative

 



Alexia et son ancien protégé Christophe Bosset


La boxe éducative diffère de la boxe amateur, car elle est avant tout un jeu. Dans la Boxe éducative, l'interdiction de faire du mal à son adversaire est le point capital. Il faut donc apprendre à ruser.

C'est un sport de combat qui permet un épanouissement psychologique et psychomoteur. Au niveau psychologique, il faut apprendre à contrôler ses émotions, à surmonter la crainte de la confrontation et ainsi développer la confiance en soi, mais aussi à canaliser son agressivité. Pour boxer, il faut percevoir et détecter, décider et agir dans un temps très court. Physiquement, c'est un sport qui demande le travail de tout son corps. La pratique de la boxe nécessite un entraînement physique très complet qui permet de développer la force, la souplesse, la rapidité et l'endurance.

C'est un sport codifié (non comparable au combat de rue) qui peut aider au développement de jeunes gens équilibrés et bien dans leur peau.

 

Fermer